Retour à la page d'accueil

Récupérer le précompte mobilier sur dividende ?

Article actualisé le 17 mai 2019.

A partir des impôts 2019, il sera possible de récupérer tout ou partie du précompte mobilier payé sur le dividende d’action ou de certificats d’action. Comment ?







Conditions

Nous ne connaissons pas encore toutes les modalités d’application précises, mais nous pouvons déjà dire que cet avantage fiscal sera applicable à un maximum de 640 € de dividende perçus en 2018. Ce montant sera porté en 2020 à 800 € pour les dividendes encaissés en 2019.

Le précompte mobilier devra bien sûr avoir été prélevé antérieurement par l’organisme payeur et le montant devra être mentionné dans la déclaration d’impôt de l’année suivante. Le contribuable pourra donc via ses impôts récupérer maximum 192 € en 2019 et 240 € en 2020.

L’avantage sera valable :

- tant pour les actions que les certificats d’action, belges ou étrangers, du moment qu’un précompte aura été prélevé, d’une manière ou d’une autre.
- pour tous dividendes perçus par un contribuable, tous compte-titres confondus.


Modalités pratiques

Un document de preuve pourra être exigé par le fisc, mais vous ne devez pas l’ajouter d’office à votre déclaration.

De toute façon, lors du paiement du dividende, chaque détenteur reçoit un extrait de compte ou un courrier qui mentionne son montant et le précompte perçu. Il vous suffit donc de reprendre cet extrait ou ce courrier pour connaître le montant à indiquer dans la déclaration, à savoir le précompte payé sur ces dividendes.

Sauf erreur ou cas particulier, le montant doit être inscrit au code 437 de la déclaration. Il est intéressant de noter que cette exonération vaut par titulaire de compte. Un compte-titres en co-titulariat double donc la somme récupérable.


Impact au niveau du rendement

Il est évident que par la gauche ou par la droite, cet avantage va doper le rendement réel des actions et certificats dans une proportion qui va varier selon que l’on dépasse ou non le plafond fiscal.

Au niveau des institutions concernées, rien ne changera sans doute dans l’information de rentabilité que l’on trouve dans les brochures explicatives, vu que ces rendements sont donnés bruts, avant impôts et éventuelle capitalisation.

Au niveau du détenteur, pour connaître le return annuel de son placement, c’est-à-dire son rendement net réel incluant cours, dividende et taxes, il devra prendre sa calculette. Par chance, nous lui expliquons comment faire pas à pas dans un article connexe.

15 mai 2017
AFER Europe : les extraits annuels.
En date du 9 juin, vous avez dû recevoir votre extrait annuel 2016 de votre contrat AFER. Si ce n’est pas le cas, téléphonez-nous. L’article ci-dessous a été (...)
Lire la suite.
Voir toutes les actualités
Contact | Plan du site | Recherche | Un site propulsé par SPIP et mis en toile par Vivao