Retour à la page d'accueil

Le Coronavirus nous emm...

Article rédigé le 29 février 2020, actualisé le 12 mars.

Fin 2019. Apr√®s une ann√©e boursi√®re exceptionnelle, de nombreux clients nous appellent et nous √©crivent pour nous dire leur satisfaction et leur joie d’avoir gagn√© entre 15 et 30 % sur l’ann√©e...

Fiction ? Oui, bien s√Ľr ! Nous n’avons entendu personne. Il faut croire que c’est normal. Aujourd’hui, tous s’inqui√®tent parce que les bourses chutent : On va perdre tout ce qu’on a gagn√© !

Oui, et alors !? Comme disait Shrek en sortant du ch√Ęteau au dragon : Ben, tu vois, t’es pas mourru, l’√Ęne, t’es pas mourru !

Relativisons d√®s lors le propos, et gardons la t√™te froide, voulez-vous ? Parce que le bis repetita, √ßa commence un peu √† nous gonfler les oreilles. Nous invitons ceux qui se posent des questions √† relire notre article consacr√© √† la crise (quelle qu’elle soit) dans notre bulletin 17, t√©l√©chargeable en cliquant ici.

Nous n’allons donc pas ici r√©√©crire l’histoire, qui se r√©p√®te, avec force, nous ne le nions pas. Nous vous donnons juste quelques pistes de r√©flexion, tout en pr√©cisant que ce n’est pas l’agent d√©l√©gu√© de la Banque Triodos qui parle ici, lequel n’est pas autoris√© √† donner du conseil personnalis√© (et √ßa tombe bien, cela n’en est pas) mais le courtier en assurance. Et encore, en r√©alit√©, c’est plus Bernard Ponc√©, en tant qu’investisseur lambda. Lequel n’est ni devin, ni g√©rant de fonds, ni quoi que ce soit qui pourrait ressembler √† un type qui a la science infuse. Mais qui r√©fl√©chit en bon p√®re de famille, avec une vision √† long terme. Et qui a autre chose √† faire que de se casser la t√™te avec une √©ni√®me crise boursi√®re. Ce qui ne nous emp√™che pas de plaindre sinc√®rement ceux qui sont atteint du virus et en subissent parfois des cons√©quences bien dommageables.

Bref :

- Il est trop tard pour vendre.
- Par contre, l’histoire montre que les crises, quelles qu’elles soient, sont souvent de courtes dur√©es, parce que les march√©s anticipent. Ce qui ne veut pas dire charrette dans le cas pr√©sent parce que le virus a un effet retardateur.
- Par ailleurs, les march√©s r√©agissent souvent plus √† la crainte d’un probl√®me qu’au probl√®me lui-m√™me. Le but √©tant pour les investisseurs institutionnels de se positionner au mieux pour profiter du moindre cent de la reprise √† venir. Mais dans le cas pr√©sent, reconnaissons que nous avons d√©pass√© cette crainte-l√†.
- Il est donc probable que d’ici 2 ou 3 mois, les march√©s se reprennent. Notamment parce que qu’avec le retour des beaux jours, le virus pourrait perdre de ses effets. Ce pourrait m√™me √™tre moins, on l’a d√©j√† vu.
- L’exp√©rience montre que m√™me dans les pires d√©prime, il y a toujours √† un moment donn√© quelqu’un qui se l√®ve et qui dit : j’ach√®te !
- Parce que nous sommes convaincu qu’√† long terme, la bourse est le reflet de l’activit√© humaine, et que celle-ci est fid√®le √† sa nature, c’est √† dire en croissance, nous sommes aussi convaincu que √ßa va remonter, m√™me si on ne sait ni quand ni pendant combien de temps. Ce qui en soit n’est pas grave.
- Donc, en pratique, il faut se poser la question de savoir s’il ne serait pas utile d’acheter au son du canon, d’autant que notre ami Donald vient encore d’appuyer sur le bon bouton.
- Nous pensons que oui. Mais compte tenu de la sp√©cificit√© d’un virus baladeur, il est probable que la reprise prenne un peu de temps.
- Comme personne ne sait quand le march√© va vraiment red√©marrer, il existe une technique simple pour y entrer en p√©riode de d√©prime : l’investissement progressif. Veuillez vous reporter √† notre article sp√©cifique pour plus d’infos.
- Et si malgr√© tout les march√©s continuent √† se casser la figure, ne venez pas vous plaindre : vous √™tes en investissement √† risque. Ca veut dire ce que √ßa veut dire. Le beurre, l’argent de beurre et le sourire de la cr√©mi√®re, nous ne vendons pas √ßa. En investissement diversifi√© via Sicav ou branche 23 de qualit√©, l’objectif de rendement annuel moyen √† long terme est de 4 √† 5 % pour un portefeuille neutre et 6 √† 7 % pour un portefeuille plus dynamique. Et c’est d√©j√† bien comme √ßa ! Cela inclut des ann√©es √† + 30 % et des ann√©es √† - 20 %.
- Accepter le risque, ce n’est pas accepter les gains et se plaindre des pertes. Parce que les uns ne vont pas sans les autres. Mais √† partir du moment o√Ļ l’on est convaincu qu’√† long terme, les gains seront sup√©rieurs aux pertes, alors on peut faire le gros en p√©riode chahut√©e, voire sans doute mieux : en profiter pour r√©investir. C’est d’ailleurs cette tendance qui se profile de plus en plus sauvagement, puisque plus √ßa chute, plus une reprise potentielle sera forte.
- Nous comprenons toutefois que ce n’est pas facile parce que c’est aller compl√®tement √† contre-courant et peu de gens aiment √ßa.
- Vous devez donc agir en respectant votre profil d’investisseur, en adaptant votre patrimoine √† votre situation personnelle et en suivant votre sentiment int√©rieur. Vous devez toujours comprendre ce que vous faites, et vous sentir bien dans les placements que vous faites.

Sur ce, nous allons nous recoucher. :-))

Bienvenue sur notre site

Coronavirus : Notre activit√© se poursuit. Nous ne traitons toutefois vos demandes que par t√©l√©phone et mail. Information, service, originalit√©, dynamisme, cr√©ativit√© : voil√† les qualit√©s qui r√©sument notre activit√© en √©pargne, placements et assurances et que nos clients nous communiquent r√©guli√®rement (cliquez ici pour en savoir plus)

29 février 2020
Le Coronavirus nous emm...
Article r√©dig√© le 29 f√©vrier 2020, actualis√© le 12 mars. Fin 2019. Apr√®s une ann√©e boursi√®re exceptionnelle, de nombreux clients nous appellent et nous √©crivent (...)
Lire la suite.
Voir toutes les actualités
Contact | Plan du site | Recherche | Un site propulsé par SPIP et mis en toile par Vivao
ÔĽŅ