Ligne bleue | g. Pourquoi nous (n')aimons (pas) internet...
Retour à la page d'accueil

g. Pourquoi nous (n’)aimons (pas) internet...

Internet, c’est chouette.

C’est indéniablement un outil de communication extraordinaire. Pour nous, c’est surtout un moyen de mettre à votre portée des informations diverses et multiples, par ce site ou notre bulletin Lignes Bleues (voir notre article à ce propos).


Bref, l’utilisation d’Internet et de l’e-mail nous permet d’être plus proche de vous, tout en permettant de substantielles Ă©conomies, de temps et d’argent. C’est apprĂ©ciable. Car au-delĂ  du « nous » littĂ©raire que nous employons ici, Ligne Bleue, c’est une seule personne, qui doit assurer rendez-vous, contacts tĂ©lĂ©phoniques, conseils en placement, suivis des dossiers, gestion du site et… famille.

Ceci suggère que le service personnalisé que nous voulons vous rendre à un prix.

Il provient pour partie des Ă©ventuels frais que vous payez lors de l’achat d’un produit financier ou d’assurance sur lequel apparaĂ®t notre code d’intermĂ©diaire. L’avantage, c’est que vous ne paierez pas plus cher parce que vous passerez par nous. Mieux : bien souvent, nous pouvons nĂ©gocier pour vous des tarifs rĂ©duits tout en vous offrant un service Ă©tendu, du fait de notre rĂ´le de courtier.

Or, lorsqu’une souscription est faite directement en ligne, notre codification est (le plus souvent) absente du formulaire ainsi rempli. Cela ne pose Ă  priori pas de problème car le client qui agit de la sorte aura Ă©videmment droit aux services professionnels dĂ©livrĂ©s par le banquier ou l’assureur. C’est un choix qui se respecte, pour autant qu’il soit logique.

En effet, il arrive rĂ©gulièrement que des personnes nous questionnent et nous demandent conseil, puis, informations acquises, souscrivent en ligne ! Et ce, très souvent, sans penser Ă  mal, simplement parce que cette possibilitĂ© est entrĂ©e dans les mĹ“urs et qu’ils pensent que nous sommes sous statut d’employĂ©. Ce qui n’est Ă©videmment pas le cas, Ă©tant totalement sous statut social d’indĂ©pendant. Dès lors, bien qu’ayant donnĂ© toute l’information, analysĂ© une situation et/ou passĂ© du temps en rendez-vous, nous sommes privĂ©s d’une juste rĂ©munĂ©ration qui paie notre service passĂ©, prĂ©sent et Ă  venir !

Notre postulat est donc logique :

- Vous pouvez dorĂ©navant souscrire en ligne directement sur notre site aux produits de nos partenaires (cliquez ici).
- Dans les autres cas, n’hĂ©sitez pas Ă  vous informer en ligne, mais complĂ©tez vos renseignements par un contact avec nous.


Le saviez-vous ?

Si vous voulez vraiment imprimer vous-même vos documents ou les recevoir directement du siège d’un de nos partenaires, rien ne vous empêche d’indiquer notre nom (Ligne Bleue / Bernard Poncé) sur les formulaires ou bulletins d’adhésion que vous devrez de toute façon toujours signer à la main.

Dans la souscription en ligne de la Banque Triodos, il vous est demandĂ© Ă  l’Ă©tape 4 comment vous avez connu la Banque. Indiquez "par agent dĂ©lĂ©guĂ©", et dans le sous-menu, indiquez notre nom. Votre compte sera automatiquement et gratuitement reliĂ© Ă  Ligne Bleue.

Vous pourrez ainsi non seulement profiter gracieusement des services offerts par nos partenaires, mais aussi recevoir les nôtres, complémentaires.

Vers l’article suivant.

Bienvenue sur notre site

Information, service, originalitĂ©, dynamisme, crĂ©ativitĂ© : voilĂ  les qualitĂ©s qui rĂ©sument notre activitĂ© en Ă©pargne, placements et assurances et que nos clients nous communiquent rĂ©gulièrement (cliquez ici pour en savoir plus)

31 décembre 2017
Tombola Ligne Bleue
Notre bulletin Lignes Bleues n° 14 s’est fait l’écho de la tombola que nous avons mis en place pour nos clients. Participer impliquait de donner deux chiffres (...)
Lire la suite.
Voir toutes les actualités
Contact | Plan du site | Recherche | Un site propulsé par SPIP et mis en toile par Vivao