Ligne bleue | Les contrats junior : la durée
Retour à la page d'accueil

Les contrats junior : la durée

Article rédigé le 5 juin 2018

Contrairement aux contrat pour adulte qui peuvent être qualifié en vie entière, les contrats Generali Profilife junior ont une durée de 30 ans maximum.

La logique de l’assureur qui rejoint souvent celles des parents : constituer une épargne qui puisse être remise à l’enfant à un moment donné pour son entrée dans le monde des adultes, pour préparer un projet, payer des études, etc (*).


La question qui se pose est de savoir quelle est la durée optimale. Cette question n’est pas innocente et tant en branche 21 (capitaux garantis) qu’en branche 23 (capitaux non-garantis), il est important de savoir quoi faire.

Aie confiance (air connu…)

Le bon sens parental fait qu’on a jamais trop envie de donner une somme aux 18 ans de la progéniture vu qu’étant passé par là, l’adulte sensé se dira que la majorité est un concept très relatif. D’où la volonté de ne lâcher le capital constitué que quelque temps plus tard. Est-ce une bonne idée ? Oui, sans nul doute sur un plan émotionnel. Mais le plan financier n’a pas la même perspective.

Non, en branche 21

En effet, en branche 21, il existe en Belgique une législation qui stipule qu’un contrat qui a plus de 8 ans d’âge est à partir de ce moment exonéré à vie de toute taxation sur les intérêts au titre de précompte mobilier. C’est un avantage non-négligeable.

Dès lors, pour donner à l’enfant un véritable outil d’épargne sécurisée pour sa vie d’adulte, on s’orientera plutôt vers une formule vie entière directement au nom de l’enfant, quitte à n’y mettre que le capital minimum au départ.

Et la branche 23 ?

Là, c’est différent parce la règle des 8 ans n’existe pas. On ouvrira donc en parallèle à la branche 21 un contrat de branche 23 dont les parents sont souscripteurs et l’enfant bénéficiaire (il en héritera en cas de décès des parents). Les parents gardent ainsi le contrôle, le contrat étant à leur nom. La notion de durée a donc ici toute son importance.

Avantages et inconvénients d’une durée limitée

En cas de vie, les fonds seront versés à l’enfant au terme du contrat. Quelles sont les conséquences ?

- Si vous avez indiqué une date lointaine, vous pouvez en tant que souscripteur décider de clôturer le contrat avant terme (**). Vous aurez dans ce cas des frais de clôture anticipée qui sont de 75 € indexés 1988, soit actuellement qqch comme 130 €.

- Par contre, si vous indiquez une date plus proche, genre 23 -25 ans ou autre, cela veut dire que le contrat se terminera obligatoirement à cette date-là et que vous n’avez pas de frais de clôture. Mais...

Cette seconde possibilité est souvent choisie par les parents car elle a un côté sympa. Elle n’en comporte pas moins deux inconvénients majeurs à notre sens :

- si les bourses sont en baisse à ce moment-là, vous serez obligés de reprendre vos billes (avec une perte) sans possibilité d’attendre. Or, le temps est l’ami de l’investisseur à risque. La seule manière d’anticiper la chose est que quelque temps avant la fin du contrat vous demandiez le transfert des fonds boursiers vers un fonds moins risqué, en obligation par exemple, voire carrément en fonds de liquidités. C’est tout à fait et facilement possible. Il ne faut toutefois pas oublier d’y penser !

- si l’enfant n’a pas besoin de l’argent, parce que c’est un peu trop tôt pour lui parce qu’il poursuit des études par exemple, il pourra envisager de souscrire lui-même un nouveau contrat pour poursuivre l’ancien. Cela impliquera frais et taxes du moment, soit +/- 3 à 4 %. Et en plus, alors qu’on est dans une optique de long terme, l’enfant souhaitera peut-être simplement prolonger le contrat de 3 ou 4 ans par exemple. Ce qui n’est pas dans la logique de l’investissement boursier. Bref, de quoi être gêné aux entournures...

Conclusion

Outre la branche 21 à titre prévisionnel, nous conseillons de souscrire au contrat Profilife junior avec la durée maximale de 30 ans. Mais bien sûr, ce n’est pas une règle immuable et il appartient à chacun de trouver la solution qui lui convient. Nous espérons vous avoir donné ici les informations utiles pour effectuer le choix qui vous satisfasse au mieux.


(*) Sur les tenants et aboutissants de ce type de démarche, nous vous renvoyons vers notre rubrique ’Epargner pour des enfants’. Par ailleurs, notez que ces épargnes étant souvent réalisée à long terme, nous suggérerons plutôt d’investir en branche 23 pour des raisons que nous expliquons dans une rubrique spéciale.

(**) La durée minimale est de 5 ans.

Bienvenue sur notre site

Information, service, originalité, dynamisme, créativité : voilà les qualités qui résument notre activité en épargne, placements et assurances et que nos clients nous communiquent régulièrement (cliquez ici pour en savoir plus)

3 juin 2018
Generali : Le calcul du rendement en branche 23
Nous avons rédigé un nouvel article à propos de l’outil de suivi de votre contrat Generali et plus précisément des fonds de branche 23, en ce inclut bien sûr le (...)
Lire la suite.
Voir toutes les actualités
Contact | Plan du site | Recherche | Un site propulsé par SPIP et mis en toile par Vivao