Ligne bleue | 2. La mixité productive
Retour à la page d'accueil

La mixité productive

Cela exprimé, tout le problème est de savoir vers quel type de branche porter ses regards. Nous ne reviendrons pas sur les critères qui font que la branche 23 nous parait plus rémunératrice à long terme (cliquez ici pour en savoir plus). Par contre, nous pouvons affirmer qu’un investissement dans une seule branche n’offre aucune possibilité de choix, par définition ! Or, étant donné les incertitudes de marché, avoir le choix, c’est pouvoir adapter son épargne au fil du temps. C’est pourquoi nous vous invitons à réfléchir aux avantages et inconvénients d’une solution mixte, c’est à dire investir dans les deux branches !

Si elle complique un peu la tâche administrative, il n’en demeure pas moins que la mixité vous permet de verser vos primes sur une branche au choix chaque année. Et donc, vous adapter aux circonstance du marché et / ou de votre situation et de votre ressenti personnels.

Cette mixité apporte aussi un gros avantage en terme de gestion en épargne-pension. En effet, ces contrats sont obligatoirement libérés à 65 ans, ce qui n’est pas forcément le cas d’une épargne à long terme qui peut être conclue en vie entière.

Donc, en épargne-pension, si vous êtes investi en branche 23 (à risque boursier) et que les marchés plongent juste avant le paiement de votre capital pension, vous êtes de la revue ! Pour éviter ce risque, certains ne tergiversent pas et optent pour la branche 21. Pourtant, la mixité évoquée ci-dessus apporte un confort de gestion intéressant. En effet, dans les dernières années de votre contrat, vous pouvez par exemple privilégier les versements en branche 21 pour donner plus de poids à la sécurité et donc à l’ensemble de votre capital. Mais vous pouvez aussi "prendre votre bénéfice" en branche 23 et transférer tout le portefeuille vers la branche 21 ! Bref, prendre son bénéfice après avoir engrangé une hausse boursière à long terme et le mettre en sécurité pour récupérer tranquillement le capital à la pension.

Bien qu’une crise boursière puisse techniquement durer plus de 10 ans, l’histoire ne penche statistiquement pas en faveur de ce scénario. Vous pouvez dès lors profiter des dernières années du contrat (à partir de 55 ans par exemple) pour transformer votre capital risqué en capital sécurisé, et ce, en fonction de vos envies et de la situation des marchés. C’est ce que nous appelons la mixité productive.

Cliquez ici pour passer à l’article suivant.

15 mai 2017
AFER Europe : les extraits annuels.
En date du 9 juin, vous avez dû recevoir votre extrait annuel 2016 de votre contrat AFER. Si ce n’est pas le cas, téléphonez-nous. L’article ci-dessous a été (...)
Lire la suite.
Voir toutes les actualités
Contact | Plan du site | Recherche | Un site propulsé par SPIP et mis en toile par Vivao