Ligne bleue | Internet banking : La sécurité
Retour à la page d'accueil

Internet banking : La sécurité

Article rédigé le 24 février 2017

La Banque Triodos propose à ses clients un accès internet banking pour gérer leur compte d’épargne, en consulter les mouvements et effectuer des retraits, ainsi que pour consulter les mouvements de leurs comptes à terme et titres. Entre autres. Certains se posent des questions quand à la sécurité de ce service.

S’il est vrai que bien des choses peuvent se passer via l’informatique, des procédures ont été mises en place pour faire de l’internet banking un outil performant, rapide et... sûr. Trois obstacles principaux empêchent toute dérive du système.

La première barrière, c’est vous !

C’est une Lapalissade, mais le premier utilisateur du service, c’est le client. Il lui appartient donc de prendre quelques mesures que nous ne développerons pas ici mais que vous trouverez détaillées sur le site de la Banque. Y prendre garde, c’est assurer la qualité du service.

La seconde barrière, c’est une entrée cryptée

Le système de sécurité dépend du type de compte utilisé. Si vous êtes professionnels (société, indépendant, association, personne morale, etc.), vous disposez peut-être d’un compte à vue Triodos. Dans ce cas, vous avez reçu un digipass. Celui-ci assure une sécurité optimale des transactions.

Par contre, si vous êtes particuliers, vous ne pouvez pas avoir de compte à vue, mais bien un compte épargne. Ici, pas besoin de digipass, mais un identifiant et un code d’accès secret. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à l’ouverture du compte d’épargne ou lors d’une demande d’accès internet ultérieure, vous devez nous indiquer un ou deux comptes à vue dont vous êtes titulaire. Vos fonds ne pourront dès cet instant être transférés par internet banking que vers ce ou ces comptes à vue.

Sachant que lors d’une connexion, il n’est pas possible de modifier ces comptes bénéficiaires spécifiques (ils sont pré-indiqués dans la zone adéquate), le vol et l’utilisation frauduleuse de vos codes d’accès n’est guère utile à un candidat malfaiteur puisqu’il ne pourrait transférer son larcin que vers votre propre compte à vue.

La troisième barrière, c’est la loi.

Il est un cas de fraude qui pourrait néanmoins arriver : une cyber-attaque visant la Banque Triodos. Dans ce cas ou si vous voyez un transfert de fonds vers un compte non-autorisé, le législateur prévoit que par défaut, c’est la Banque qui est responsable du dommage, même si elle est elle-même victime de la fraude. Sauf dans certains cas prévus aux conditions générales, comme par exemple la négligence du client.

Bref, compte tenu des dispositions énoncées ci-avant, nous pensons que les avantages de la formule font bien plus pencher la balance en faveur de son utilisation que les problèmes potentiels qui pourraient contrecarrer vos projets d’épargne...

Bienvenue sur notre site

Information, service, originalité, dynamisme, créativité : voilà les qualités qui résument notre activité en épargne, placements et assurances et que nos clients nous communiquent régulièrement (cliquez ici pour en savoir plus)

19 septembre 2018
GENERALI : Action Taxe 2 %
Bonne nouvelle si vous envisagiez de souscrire au contrat Fortuna di Generali : la compagnie prend en charge la taxe d’assurance de 2 % pour tout versement (...)
Lire la suite.
Voir toutes les actualités
Contact | Plan du site | Recherche | Un site propulsé par SPIP et mis en toile par Vivao