Retour à la page d'accueil

Enquête Oxymmo : vos commentaires

Via notre bulletin Lignes Bleues n° 9 (téléchargeable en cliquant ici), nous avons lancé une demande d’information auprès de nos clients à propos du projet Oxymmo.

Nous vous livrons ci-dessous et en vrac les commentaires reçus. L’ensemble sera analysé ultérieurement. Notez qu’il s’agit purement de commentaires, sans que ceux-ci soient avérés fondés ou non. Nous réservons d’ailleurs à Oxymmo le droit de répondre à l’n ou l’autre.

Notez que nous avons tenu le 22 novembre 2016 une réunion d’information en nos bureaux. Nous vous en donnons le compte-rendu en cliquant ici


- Suite à votre demande, je voulais vs donner avis sur Oxymmo. En fait, j’avoue ne pas être trop à penser investissements actuellement. Par contre, je trouve le concept sympa et me dis ’pq pas défendre cela’ ?

- Ce projet semble une bonne idée et si Ligne Bleue entame un partenariat avec Oxymmo je serais sans doute intéressé par un investissement.

- Je viens de recevoir le numéro 9 de Lignes Bleues et il tombe bien : je cherche justement une possibilité d’investir dans l’immobilier sans devoir acquérir un bien. Je fais des recherches dans les Sicafi sans trouver des infos claires. La banque Belfius me propose "Candriam Equities B Global Property funds qui a un rendement variable car investissement en actions. Generali a également un fonds dans l’immobilier mais je crois que c’est une branche 23. Oxymmo m’intéresse mais j’ai quelques questions : Quelle est la durée du placement ?5ans ? Le capital est-il garanti ? Le rendement de 4 % est-il garanti ? Ce rendement est-il concerné par un précompte ? Quels sont les frais d’entrée ?

- Nous sommes a priori intéressés par l’offre d’Oxymmo.

- Je viens de recevoir ton bulletin d’information. 4% de rendement dans des investissements immobiliers, à première vue c’est pas mal quand on sait tout le mal que les propriétaires peuvent avoir avec les locataires et les administrations. Je ne peux pas vendre un appartement parce que la commune d’Anderlecht ne veut pas me délivrer le permis urbanistique. Raison : les châssis ne correspondent pas au plan du permis de bâtir donc je dois régulariser.

- Je suis vraiment intéressé par une formule d’investissement comme celle qui est présentée, et qui offre un rendement intéressant avec des principes de type social. Je rame beaucoup pour combiner ces deux aspects : j’ai investi un petit peu chez alterfin, incofin, credal et oikocredit, et un peu plus chez Triodos, mais les rendements sont bas.

- L’idée de se faire du 4% sur la précarité des gens est purement révoltante. Ton idée de réduire le rendement est la seule qui donne un aspect social à ce projet où, en signant, les propriétaires fragilisés perdent de facto 40% de leur patrimoine. Et la présentation de leur site ne s’adresse visiblement qu’aux gens intéressés par le rendement avant tout. Bonne idée de demander notre avis. Moi, c’est non.

A ce commentaire, Oxymmo a souhaité donner la réponse suivante :

Cher Monsieur,

Nous entendons et comprenons le sens de votre message.

Toutefois, vous devez comprendre que le modèle OXYMMO ne peut fonctionner que grâce au capital de l’investisseur privé ou social. La philanthropie serait la solution idéale, mais le terrain nous renvoie à la réalité. Au-delà de l’impact social qui a du sens pour certains investisseurs, l’aspect de la sécurité et du rendement font partie des critères d’appréciation qu’un investisseur va étudier. Ceci explique notre première approche en communication sur notre site web. Notre nouveau site sera bientôt en ligne avec un équilibre clair entre les composantes sociales et économiques"

Il y a sans doute aussi un malentendu à propos du public visé. Nos bénéficiaires ne sont pas les personnes en très grande précarité auxquelles vous faites visiblement référence (même si nous recevons aussi un grand nombre de demandes de leur part : dans chaque cas, nous prenons le temps de les conseiller et d’essayer de les orienter vers la solution la plus appropriée). Ils sont solvables mais exclus bancaires, ce qui les rend temporairement vulnérables …

OXYMMO SCRL AF est le seul intervenant connu en Belgique qui cible les personnes ayant connu une difficulté passagère, entre le moment de leur fichage bancaire et le risque d’expulsion de leur logement. Ils doivent attendre 12 mois minimum pour être à nouveau éligibles auprès des banques et ils n’ont souvent aucune autre solution technique. L’unique but est la conservation du logement pour éviter toutes les conséquences graves, psychologiques et/ou financières, qui impactent tout autant les familles que la société entière (coût de relogement, allocations, dépression, coûts médicaux, déracinement des enfants, réorganisation complète de la vie familiale, etc.).

M. Poncé nous a aussi suggéré de laisser la possibilité à l’investisseur de réduire volontairement les 4% à 3, 2, 1 ou 0% en laissant ce différentiel au profit du bénéficiaire. L’idée est excellente ! Nous en étudions la faisabilité à plus d’un niveau, surtout en cas d’achat en indivision …

Enfin, le soutien que nous a accordé le jury de sélection de la Fondation Roi Baudouin dans le cadre du Fonds Venture Philanthropy témoigne aussi de la dimension sociale et sociétale de notre démarche.

Nous restons à votre entière disposition au 081/74 22 32 ou pour un entretien individuel afin de développer nos explications en toute transparence. Aussi, nous sommes ouverts à toutes suggestions visant à améliorer ce qui existe.

Bienvenue sur notre site

Information, service, originalité, dynamisme, créativité : voilà les qualités qui résument notre activité en épargne, placements et assurances et que nos clients nous communiquent régulièrement (cliquez ici pour en savoir plus)

1er octobre 2018
Communiqué de la Banque Triodos
Prenez part à notre projet sociétal. Vous aussi vous pouvez prendre part à notre augmentation de capital. En savoir plus.
Lire la suite.
Voir toutes les actualités
Contact | Plan du site | Recherche | Un site propulsé par SPIP et mis en toile par Vivao